AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Compartiment n°1, En route pour Poudlard

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea Lucas Gianelli
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Qu'importe ?
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Jeu 29 Mai - 23:49

* J’ai décidé de travailler cette année, ne serait-ce un minimum. Je sais que j’en ai pas besoin, j’ai assez d’argent sur mon compte pour pouvoir vivre sans rien faire à côté. Mais je me dis que je ne supporte pas Poudlard depuis cinq ans déjà pour repartir sans rien. J’ai besoin de ce diplôme, de ce bout de carton si insignifiant à mes yeux mais si important pour vous. Vous voyez, je ne suis pas si mauvais, je pense à votre honneur. C’est sur que mon père serait très fier que je décroche mon diplôme. Hier il m’a traité de névrosé et il a dit que j’avais pris tout de ma mère et que je finirai comme elle, dépressif, alcoolique et moins que rien « Enfin, t’es déjà un moins que rien ! » A-t-il rajouté. Je lui ai répondu d’aller se faire voir sur un ton si calme qu’il s’est mis encore plus hors de lui. Je suis parti, il a gueulé, je n’ai pas écouté, point.

Je suis parti seul sur le quai 9 ¾, clope au bec, ignorant les gens qui m’interpellaient. J’ai aperçu Ella avec un élève de 7ème année, un de plus qui finira le cœur brisé, la maudissant et ternissant encore plus sa réputation. Elle est forte Ella, tout le monde la déteste, un peu comme moi. Ella déteste tout le monde, moi je ne vous déteste pas, je vous méprise. C’est la, la différence. Il en a toujours été ainsi et je dois dire que je plains les pauvres qui ne sont pas au courant. Car sachez que ce n’est pas parce que je souris que je suis sympathique, bien au contraire. Ce n’est pas parce que je daigne vous adresser la parole, que je vous apprécie. Méfiez-vous des apparences, j’ai peut-être une gueule d’ange mais je suis loin, même très loin d’en être un. *


Une fois de plus et après cette fois là il n’y en aurait plus qu’une, une fois de plus Andrea Lucas Gianelli, sale petit merdeux selon la moitié de son école et plus particulièrement selon la gente féminine, faisait son entrée sur le quai 9 ¾ afin de s’en rendre à Poudlard. Clope au bec, complètement indifférent à ce qui pouvait se passer autour de lui, il marchait en direction du wagon le plus proche. La seule personne a qui il prêta attention, ou plutôt la seule personne qu’il daigna regarder fut Lucille Ella Gattina. Ella pour faire plus simple. Ella, la garce de Serpentard, Ella, la fille la plus incroyable de Serpentard. Sa meilleure ennemie et son pire cauchemar. La seule personne avec qui il était impossible de jouer, la seule personne assez intelligente pour ne pas se faire avoir.

*En vérité, elle est débile, c’est une sale petite conne impertinente en plus de ça. Et elle parle trop. * Se dit-il à lui-même.

L’exacte réplique d’Andrea au féminin. La seule différence était le calme déstabilisant dont Andrea savait faire preuve, face à l’impulsivité parfois démesurée de sa camarade. Car oui, hormis ça, ils étaient semblables. Et personne ne pouvait prétendre que l’un avait déteint sur l’autre, car jusqu’à preuve du contraire, ils avaient toujours été comme ça.

Andrea n’aimait rien ni personne, il se fichait de tout et principalement de lui-même. Il trouvait la vie stupide et sans promesse. Il trouvait sa vie plate, dénuée de sens. Et cela n’était la faute que d’une seule personne, son très cher père : Adriano Gianelli.

* Tu as beau me traiter de névrosé, de dépressif, je me trouve moins pathétique que toi. * Un dernier regard vers Ella, une dernière latte, et il s’engouffra dans le train.

Il n’eut pas à chercher longtemps une place. La plus part des élèves étaient encore sur le quai et se livraient à des au revoir des plus pitoyables avec leur famille. Andrea n’avait plus besoin de subir ce moment désagréable qui vous met tous mal à l’aise. Car d’une, son père n’avait jamais daigné l’accompagner sur ce quai, de deux, sa mère n’était plus là depuis bien longtemps et de trois, la seule personne qui l’avait toujours accompagnée était partie elle aussi.

* Toutes les personnes aux quelles je m’attache se cassent, je les fais fuir… *

Andrea se laissa presque tomber sur son siège, après quoi il fixa le vide pendant quelques secondes, se laissant aller à des pensées plus sordides les unes que les autres et qui n’arrivaient même pas à lui faire décrocher un sourire. Andrea ne souriait pas ou alors très rarement. Mais tout cela n’avait pas d’importance.

« Je peux ? » Demanda alors une voix féminine assez aigue. Andrea tourna la tête vers sa droite, à l’entrée du compartiment et aperçu une jeune fille de 15-16 ans tout au plus, habillé aux couleurs de la maison Serdaigle. Il ne l’avait jamais vu à Poudlard, pourtant elle n’était pas moche au contraire et elle n’avait pas l’air niaise comme la plus part des filles de l’école.

Andrea tourna la tête vers la vitre et aperçu de nouveau Ella, toujours en compagnie de son futur-ex-petit-ami.

* Il ne manquerai plus que tu choisisses mon compartiment Ella, et là, j’imagine que l’on s’amusera beaucoup * Songea t-il, esquissant cette fois un sourire.

« Je t’en prie. » L’invita t-il sur un ton charmeur. La jeune fille lui adressa un sourire timide et s’installa.

* Grouilles-toi Ella, que l’on s’amuse un peu *

[Bon Ella est bien sur attendu, mais n’importe qui peut venir Twisted Evil ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Ella Gattina
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 186
Age : 26
Localisation : Si tu savais ^^
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Ven 30 Mai - 20:29

* Si je devais d’écrire mon été, je dirais qu’il était fabuleux. Pour la simple et bonne raison que je l’ai passé loin de la demeure familiale. Kylian était absent à cause de ses concours pour devenir Auror et la vie était un enfer avec mon père. Il était sans cesse sur mon dos, à me dire ce que je devais faire et à me reprocher mon attitude.

« Tu veux gâcher ta vie, c’est ça ? » me disait-il. « Tu n’as aucune ambition ! Tu finiras vendeuse dans une sale boutique de l’Allée des Embrumes ! » Je crois qu’il ne se rendait pas compte à quel point il m’ennuyait et que je me fichais complètement de ses remarques. Un matin, je trainais au lit quand il a fait irruption dans ma chambre, un paquet de clopes à la main. Je ne l’ai jamais vu aussi furieux. Il m’a jeté le paquet à la figure et me disant que je le décevais et que ma mère aurait honte de ce que je suis devenue. C’était la remarque de trop. Je me suis levée, lui ai dit que si je fumais c’était à cause de lui et que ça me permettait de rester calme quand je me retrouvais à la maison parce que je le ne supportais plus et que de toute façon, si j’étais devenue une sale petite peste c’était de sa faute, parce qu’il n’a jamais été un bon père, ce n’est qu’un égoïste qui ne pense qu’à lui et que si maman devait avoir honte de quelqu’un se serait bien de lui ! J’ai vu des larmes briller dans ses yeux et il est parti travailler. J’ai fait mes valises et je suis allée passer le restant de mon été chez Ever. Parfois je me dis que j’ai été dure, mais il n’a que ce qu’il mérite après tout… même si c’est mon père.

A la fin de l’été, j’ai reçu une de ses lettres dans laquelle il me souhaitait une bonne rentrée et me disait que ce n’était pas la peine que je rentre pour les vacances de la Toussaint si je ne voulais pas. Je ne sais pas pourquoi mais au lieu de me soulager, ça m’a rendu triste… Je suis trop sentimentale parfois.

J’ai aussi rencontré un mec pendant les vacances. Il entre en 7e année à Serpentard. Il est assez mignon je dois dire. Ça me passe le temps de sortir avec lui, même si je sais que je vais vite m’en lasser et que je vais le jeter. Le pauvre quand j’y pense. Ils se font tous avoir comme des mouches. Ils croient tous qu’ils arriveront à me changer. Ce sont des idiots. Mais bon, je l’ai prévenu dès le début, ça évite les histoires comme ça et puis ça lui va. Il est surtout fier de sortir avec moi. En général, les mecs sont bien vus quand ils sont avec moi. Au moins, je leur offre de la popularité plutôt que de l’amour et ça me convient amplement. *


Une 6e année s’annonce à Poudlard pour Lucille Ella Gattina. Le jour du départ, Ella [pour les intimes^-^] attendait tranquillement sur le quai 9 ¾ l’arrivée du train en direction de Poudlard. Elle était arrivée en avance dans l’espoir d’avoir de la place dans le train, puisque chaque année elle se faisait avoir et était contrainte de partager un compartiment avec des gens indésirables. Il faut dire que tous ses idiots de 1e année sont pressés de monter à bord par peur que le train parte sans eux et qu’il les laisse comme de parfaits imbéciles sur le quai avec leurs bagages en main.
Elle a décidé d’être aussi stupide cette année, non par peur que le train se barre sans elle, mais parce qu’elle veut pouvoir choisir sa place et les gens avec qui elle est installée.
Elle fumait tranquillement sa clope quand elle fût soudain rapidement rejointe par un groupe d’élèves de Serpentard qui s’empressaient de venir la saluer.

* Font chier ceux là ! P’tain pourquoi j’ai allumé cette foutue clope ! J’aurais dû monter dans ce train ! *

- « Ella chérie ! Comment tu vas ? Alors tes vacances ? J’ai appris pour ton père, il est vraiment con ! Je te trouve superbe. Alors comme ça tu sors avec Logan, à ce que je vois on ne se prive de rien ! Ahahah ! » Gloussèrent-elles en cœur.

* Je crois que toutes ces pipelettes de Serpentard se sont données le mot pour me gonfler de bon matin, avec leurs questions à la con, juste histoire d’avoir quelques potins à se raconter lors du banquet de bienvenue. Pff ! Elles m’agacent ! Et puis comment sont-elles au courant de tout ça ? Sûrement Ever encore. Elle ne peut pas s’empêcher de parler celle-là, encore pire que moi par moment.
Je l’aperçois d’ailleurs au loin, les bras chargés de sacs. Je lui lance un regard noir. Elle doit avoir compris que quoi il retournait parce qu’elle ne s’est pas risquée de venir me voir. Elle a prétexté devoir soudainement parler à une élève de 2e année à Gryffondor. Vu la tête qu’a fait la petite, je suis sûr qu’elles ne se connaissent même pas. Bref, ça m’arrange qu’elle ne vienne pas sinon je vais la tuer. En plus, je lui laisse un peu de temps pour me sortir une excuse bidon.
Tiens voilà l’autre qui arrive maintenant, avec son sourire niais. Il vient m’enlacer comme si on était un vieux couple marié. Il essaye de m’arracher un baiser mais je ne suis pas d’humeur alors je l’esquive. Il a dû comprendre car il n’insiste pas. Il se contente de passer son bras autour de mes épaules. *


[J’espère pour Ella qu’il ne transpire pas trop des aisselles ^-^]

Ella commence à être agacée par tous ses gens qui l’a harcèle de questions pour savoir ce qu’elle a fait de son été. Qu’est-ce-que ça peut leur foutre ? Ella aime la compagnie des gens en général, mais là, elle est exaspérée et puis de toute façon, elle les déteste tous.

Elle l’aperçut enfin, l’air totalement indifférent, clope au bec, se dirigeant désespérément vers le wagon le plus proche. Andrea Lucas Gianelli. Il lança un bref regard en direction d’Ella mais il ne daigna même pas la saluer.

* Salop ! * Pensa t-elle.

Elle jeta sa clope sur le sol, prit ses bagages et s’engouffra dans le même wagon qu’Andrea. Il n’avait même pas pris la peine de venir lui dire bonjour alors elle avait décidé de le faire chier durant tout le trajet. Bien sûr Logan l'a suivit, de peur qu’elle s’envole sans doute.
Elle n’eut pas trop de mal à retrouver le compartiment dans lequel Andrea était déjà bien tranquillement installé, et en charmante compagnie en plus. Ella eu un sourire aux lèvres. Ce voyage allait s’avérer vraiment très intéressant.

Elle bouscula au passage quelques élèves de 3e année, sans s’excuser bien sûr, pour être impérativement dans le même compartiment d’Andrea. Quand elle s’engouffra dedans, Andrea lui adressa un petit sourire narquois.

- « Salut ! lança Ella. T’est-il déjà venu à l’esprit que lorsqu’on rencontre quelqu’un qu’on connait on vient lui dire bonjour ? Demanda t-elle ironiquement. Un conseil : la prochaine fois, évites de croiser mon regard si tu tiens tant à m’esquiver. Tu sais à quel point je suis susceptible !
- Ravi de te revoir Ella ! Tu es de toute beauté ! Lança Andrea avec ce détestable petit air arrogant et moqueur qu’il s’emploie à utiliser à chaque occasion.
- Gardes ton humour de petit con pour les autres ! Tu vas finir par m’ennuyer ! »

Ah ! Andrea et Ella, une grande histoire. Ils sont à la fois amis et ennemis. Ils se pourrissent la vie dès que l’occasion se présente mais ils ne peuvent se passer l’un de l’autre. Ils sont semblables et détestables. Rien n’a d’importance à leurs yeux et ils méprisent tout et tout le monde. Leur vie les ennuie.

Avec tout cela, Ella en avait presque oublié la présence de la jeune fille. Elle remarqua immédiatement qu’elle appartenait à la maison des Serdaigles et se demanda bien pourquoi Andrea lui parlait.

- « En parlant de politesse, pourquoi ne saluerais-tu pas notre charmante invitée ? »

Andrea l’avait mise au pied du mur et elle se sentait obligée d’adresser la parole à cette fille, qui s’était mise à rougir quand Andrea avait parlé d’elle. Alala ! C’est désolant de voir toutes ses pauvres filles qu’Andrea charme puis manipule pour le plaisir. Quel sadique ce mec ! Il y prend d’autant plus plaisir quand il sait qu’Ella est dans le coin car ça la met hors d’elle.

- « B’jour. Moi c’est Lucille Gattina en 6e année à Serpentard. Et lui c’est Logan Branford, en 7e année. » Elle désigna d’un signe de tête Logan qui était encore planté à l’entrée du compartiment par peur de devoir partir en courant si Ella et Andrea en venaient aux mains.

[Ella aurait gagné bien évidemment ^-^]

- « Enchantée. Je m’appelle Jessy Cooper, je suis en 5e année à Serdaigle. Elle semblait timide et mal à l’aise.
- On ne t’a jamais vu auparavant. Constata Andrea. Une ravissante fille comme toi ne passe pourtant pas inaperçue. »

Jessy rougit de plus bel et Ella ne pu laisser échapper un sourire. Il commençait la phase d’approche.

- « Je passe beaucoup de temps à étudier. J’ai les BUSE cette année et j’ai du retard dans mes cours.
- Ah ne m’en parle pas ! Les études sont un vrai problème pour moi aussi. Je dirais que ce n’est pas une passion. » Rétorqua Andrea, essayant de faire de l’humour. Apparemment ça marchait puisque Jessy se mit à rire. « On pourrait peut-être travailler ensemble. J’ai déjà passé mes BUSE et mon aide peut être bénéfique. » Proposa Andrea en lança un regard à Ella qui ne pu s’empêcher de l’ouvrir.
- « Un conseil ma grande, avec Andrea tu n’as aucune chance d’avoir tes BUSE. Il est médiocre en cours, nan même pire, il est carrément lamentable. A mon avis, s’il a eu ses BUSE c’est simplement parce qu’il a soudoyé les profs. Regarde-moi, rien qu’à son contact mes notes baissent à vu d’œil ! C’est une plaie ce mec. Fuis-le rapidement.
- Et toi Ella, pourquoi tu ne me fuis pas ? »

* P’tain, pourquoi il me pose toujours des colles. Qu’est-ce-que j’en sais pourquoi je reste ? *

- « Pour être honnête, ta dyslexie me fait de la peine et j’ai toujours l’espoir de pouvoir un jour faire quelque chose de toi. » Ironisa t-elle malgré sa légère déstabilisation.

Toute cette conversation l’amusait quand même beaucoup. Elle a toujours aimé ce petit jeu entre Andrea et elle. Jessy cru que les choses s’envenimaient alors elle tenta d’apaiser les tensions, bien qu’il n’y en ait pas. Mais la pauvre ne pouvait pas se douter que les deux jeunes prenaient un malin plaisir à se rabaisser et que c’était leur seule façon de ne pas s’ennuyer.

- « J’ai entendu Andrea t’appeler Ella, pourquoi ce surnom ? demanda t-elle.
- Ella c’est mon deuxième prénom et seuls les gens proches m’appellent ainsi. Mais tu n’en fais malheureusement pas partie. »

* Je crois que je l’ai vexé parce qu’elle n’a plus décroché un mot de tout le trajet. Andrea ne cessait de me lancer des regards qui en disaient long. Il était très fier de cette petite altercation et avait pris un malin plaisir à me pousser à bout. Andrea a cette faculté de mettre les gens hors d’eux, avec simplement quelques mots. Il lui en faut peu pour déclencher une guerre. Je l’admire pour ça.

Le reste du voyage ce fit dans le silence. Logan n’avait pas bronché. Il n’a même pas pris la peine de me défendre face à cette agression « andreassienne » ! A cette allure il ne va pas faire long feu. Quant à la Serdaigle, elle s’était plongée dans un de ses manuels. En arrivant à Poudlard, Andrea lui proposa de l’aider à porter ses affaires et lui dit qu’il serait ravi de la revoir. Il me lança un petit clin d’œil sadique et sorti du compartiment. J’ai quand même eu le temps de l’entendre dire à cette petite sainte que j’étais une garce et qu’il ne fallait pas faire attention.

Salop, salop, salop ! Je le déteste ce petit hypocrite. Mais j’admets que sur ce coup là il a été fort, très fort même mais rien n’est encore gagné. L’année ne fait que commencer et je sens que l’on va bien s’amuser ! *


[Ne vous inquiétez pas, Ella adore toujours autant Andrea. Elle ne lui en veut pas. Elle ne va d’ailleurs pas perdre de temps pour retourner le taquiner ^-^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-de-la-nuit.forumgratuit.org/
Andrea Lucas Gianelli
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Qu'importe ?
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Ven 30 Mai - 20:48

[ On va dire que le topic est clos. On poste où cette fois ? :p J'vais créer un nouveau sujet ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt O'connell
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 25
Localisation : Cacher quelque part ^^
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Ven 30 Mai - 22:57

[Bah et moi alors?? confused ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Lucas Gianelli
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Qu'importe ?
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Ven 30 Mai - 23:36

[Le prob c'est que Ella a mit fin à l'action avec son message Smile donc on en recréé un autre part ^^]


Dernière édition par Andrea Lucas Gianelli le Sam 31 Mai - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Ella Gattina
Elève de 6ème année à Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 186
Age : 26
Localisation : Si tu savais ^^
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   Sam 31 Mai - 11:20

[Oui disoulé mais on n'allait pas rester 10 ans dans le train quand même ^-^ ne t'inquiète pas maintenant t'as fini ton histoire donc c'est bon Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-de-la-nuit.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compartiment n°1, En route pour Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compartiment n°1, En route pour Poudlard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux alentours du château :: Gare de Pré-au-Lard-
Sauter vers: